La Chaise à Porteurs
Les Piafs

 

 

Vidéo

Bientôt en ligne


Solo de comédien et marionnette

Fred, chanteur de rue, accompagné au piano par son pote Bob, nous présente un cabaret de rue intimiste.

A travers une dizaine de chansons et petits contes cruels, Fred déroule le fil de sa vie.
C’est l’occasion pour lui de faire le point avant que la trace de ses pas dans le sable s’estompe, effacée par les vagues.
Chacune de ses chansons jalonne une étape de sa vie passant sans transition de l’ombre à la lumière.

Ce spectacle nous parle de l’amour, du deuil, de notre héroïsme quotidien et de nos petites lâchetés.
L’humour, la politesse du désespoir, apporte une légèreté à ce Cabarue poétique qui s’adresse à nos rêves d’enfants et nous montre comment nos histoires se croisent, s’entremêlent, se tissent les unes aux autres jusqu’à former la mémoire de nos vies et la mémoire de nos morts.

Distribution :


Un spectacle de Fred Monnier
Direction d’acteur & marionnette / Regard intérieur : Anne Laure Gros
Jeux, chansons, marionnette : Fred
Tête Bob : Dominique Gérard
Costume Bob : Coralie Lanizac

Fiche technique :

Fred & Bob se décline sous deux formes :

- Un spectacle acoustique fixe de 30 mn, pour un public familial, à partir de 7 ans, se jouant dans un lieu calme pour 70 personnes, autonome en son et sans électricité. (La nuit, prévoir un éclairage).

- Un spectacle en déambulation de 30 mn, une sorte de close up se jouant aux terrasses de café ou au détour d’une rue, autonome en son et sans électricité.

Il est possible de faire 3 représentations de 30 mn dans la journée et de proposer les deux formes.

La petite histoire de ce spectacle :

Il y a 15 ans, je fabriquais Olga, une marionnette habitée de type Muppets, qui devait tenir dans une valise.
Je ne savais pas à l’époque que je m’embarquais dans un travail introspectif qui me mènerai jusqu’à Fred & Bob.
Au départ ce devait être un spectacle de manche.
Je cherchais une voie nouvelle, un solo ou s’entremêleraient Muppets, chansons, arnaques et
petites folies.
Olga m’amenait à m’interroger sur ma part féminine !

D’autres spectacles ont pointé leur nez, Les Momies, puis les piafs.
Mais c’est une autre histoire.
Olga patientait dans sa valise d’où je la sortais de temps en temps pour essayer de nouvelles choses.

Trois ans plus tard, je m’y recolle, Bob arrive dans la vie d’Olga, c’est un petit bonhomme avec un gros ego. Il accompagne Olga au piano, ils chantent mes chansons !
J’essayais à travers cette histoire de comprendre pourquoi mon couple avait explosé en vol.

2014 Ce spectacle va s’appeler Olga & Bob.
Et là, pas mal, je le tourne une vingtaine de fois dans l’été et la mayonnaise commence à prendre. À l’automne, mon pote Filoque, mon nettoyeur de clowclown, mon recaleur de spectacle préféré me fait bosser bien comme il faut, ça prend de la gueule. L’été suivant, je joue Olga et Bob dans sa Cour Carnage à Aurillac et ça fait chialer la moitié du public, je deviens conseiller conjugal à la fin du spectacle et même Buratini me consulte. Bref, je n’avais pris aucune distance avec mon histoire personnelle et je laissais le public en vrac…
C’est le métier qui rentre.
Ma fierté, quand même, c’est que les mômes, ils aimaient bien mon spectacle, ça leur parlait, ils avaient la même chose à la maison.

Olga & Bob retournent dans la valise. Je les entends souvent s’engueuler vu que la valoche est stockée dans ma chambre. C’est ça les petites compagnies !

Je sors Bob de son purgatoire mais laisse Olga dans la valise, je me suis flingué plusieurs fois le dos avec elle et j’ai plus 20 ans. « 57 ans, c’est l’heure des bilans »
comme dirait mon urologue !!!
Bob rencontre Youssef, qui vit à Imsouane, un petit coin de paradis entre Agadir et Essaouira. Ça a l’air de coller.

2017 Naissance de Mouchki Mouchki ?!?
J’échange 18 représentations contre un appart au grand Bo à mon pote Benzo.
J’ai toujours eu le sens des affaires !
Je me suis régalé, j’adore ce festival ! On n’y avait même gagné les coups de pouces avec mon ex, Domi, en 1998 avec Le Tas, notre premier spectacle.
Je me suis vite rendu compte que je ne rejouerai plus ce spectacle, une fois ce beau fêstoche terminé. Je me suis encore planté !
Mais bon, je commence à avoir l’habitude…
Je crois bien que mon signe chinois c’est Blaireau, j’aime bien cette bestiole, elle est têtue, ceci explique
peut-être cela !
Youssef et Bob retrouve Olga dans la valise...

Fin septembre de la même année, je ressors Bob. C’est l’illumination. Je m’achète un chouette costard noir à Emmaüs, je peins mes bottines en rouge et je comprends enfin ce que j’ai envie de faire. Je veux chanter mes petites chansons, sans intermédiaires.

2018, je ressors Bob de la valise, j’y laisse Olga et Youssef, ils ont l’air de bien s’entendre. Tant mieux !

Je rencontre Sophie qui va devenir une grande amie et lui fait une impro du nouveau duo et là, ça le fait !
Je cherche une femme sage pour m’aider à le pondre ce spectacle, elle me présente Anne Laure, une grande écoute, elle sait tout faire et quand elle te regarde, tu te sens transparent.
Elle pige direct ce que je veux faire avec Fred & Bob.
Avec le recul je ne sais pas si elle ne l’a pas vue avant moi.
C’est comme ça les femmes…

Le 6 mai 2019 Fred & Bob est né, 1 an jour pour jour après ma première impro devant Sophie…

Voilà, j’ai essayé de la faire courte, je me suis bien marré.
Je crois que ça va être un beau spectacle, qu’il va vous plaire…
Je n’ai pas envie de me retrouver dans la valise, avec Olga, Bob, Youssef
et 15 ans de ma vie.

Montagne le 26 juin 2019

Bises à tous.
Fred